actu02

 

logo chanterelles

 

 

L'asbl «Les Chanterelles» est située à Seraing et a été créée en 1978. L’objet social de l’association est de venir en aide aux personnes handicapées mentales et/ou physiques enfants et adultes et à leurs familles.


Trois services sont en activité :
- Le service d'accompagnement en accueil de type familial
- Le service résidentiel pour adultes
- Le service d'accompagnement

 

Nous vous présentons le service d'accompagnement en accueil de type familial après avoir rencontré une assistante sociale travaillant pour ce service ainsi qu'une famille d'accueil.

 

L'assistante sociale nous explique le travail qu'elle réalise :

« Le service gère les demandes des nouveaux candidats pour devenir famille d’accueil, c’est-à-dire que nous vérifions de nombreux critères afin de voir si la famille est apte à accueillir un enfant. Nous accompagnons la famille et l’enfant pendant la durée de l’accueil. Nos missions sont de les soutenir à créer des liens, à mettre en place un réseau de professionnels (scolaire, paramédical…) et à encadrer les visites avec la famille biologique de l’enfant lorsqu’elles ont lieu »
L’équipe est constituée d’une directrice, d’assistants sociaux, d’éducateurs et de psychologues.

 

Accueillir un enfant, C’est quoi ?
Avant toute chose, il faut savoir que l'asbl « les Chanterelles » à une compétence territoriale de 50 km autour de Seraing.
Accueillir un enfant, c’est une expérience unique, qui, avec du temps, de l’affection, et du partage, peut apporter une présence rassurante à l’enfant et lui donner une stabilité qu’il n’aurait pas connu auparavant.


Qui sont ces enfants?
Ce sont des enfants, âgés de 2 à 5 ans, qui ont été placés très jeunes en pouponnière. Ces enfants souffrent d'un handicap, ils ont souvent connu des difficultés dès leur plus jeune âge, ils peuvent avoir un retard de développement, une déficience intellectuelle ou des troubles de l’attachement et de l’affection.

 

Une maman d’accueil sur Liège, fait part de son expérience, qui, pour elle, a été riche en bouleversements et en imprévus mais surtout en amour et en découvertes. Sandra et son mari ont accueilli deux enfants, Julie et Léa qui ont 7 ans et demi et 4 ans. Cela fait 3 ans que la première d’entre elles est arrivée dans la famille et la deuxième les a rejoints en septembre dernier.

 

Comment est venue l'envie de devenir famille d’accueil ?
« Il y a une quinzaine d’année, avec mon mari nous étions très pris par notre vie professionnelle explique Sandra. L’idée est apparue lorsque mon mari a exprimé son envie d’avoir un deuxième enfant. »
En effet, Sandra, elle, n’était pas emballée à l’idée de vivre une seconde grossesse, ils avaient déjà eu un fils, aujourd’hui âgé de 24 ans. Après de nombreuses discussions, le couple s'est tourné vers des services cherchant des familles d'accueil. Ils ont pris contact avec plusieurs institutions mais ressentaient toujours beaucoup d'hésitation quant à l’accueil d’un nouvel enfant. Ils n'ont donc pas franchi le pas jusqu’au jour où Sandra a été licenciée . L'envie d'accueillir un enfant était toujours très présente et semblait enfin être réalisable. Sans emploi, Sandra s'est sentie disponible pour ce beau projet dans lequel elle voulait s'investir totalement.


« Pour accueillir un enfant, il faut trouver le bon moment »
Ayant eu contact avec une famille suivie par l’ASBL « Les Chanterelles » lors de son dernier travail, Sandra décide avec son mari de prendre contact avec l’institution pour pouvoir accueillir un enfant. Toujours dans l’hésitation, ils décident finalement de se lancer !
Sandra et son mari avaient des limites, qui ont été entendues par les Chanterelles. Elle explique que leurs attentes ont été comprises et respectées. Ils ont pris leur temps et cela leur a permis de réfléchir et d’être sûrs de leur choix car, il faut le dire, ce n’est pas une décision à prendre à la légère. Au fil des entretiens, quelques informations sur l’enfant qui pourrait leur correspondre ont été données. Le service des Chanterelles attend le dernier moment pour leur donner une ou deux photos ainsi qu’un prénom. Ensuite vient le moment de la première rencontre à la pouponnière. Peu de temps après, d'autres moments sont organisés pour aider le couple et leur fils aîné à découvrir l'enfant qu'ils allaient accueillir à la maison. Quelques semaines plus tard, une nouvelle vie commence avec l'enfant accueilli. . .
« Les débuts sont parfois déroutants, car , en tant que nouveaux parents, nous sommes bousculés plus d'une fois dans notre quotidien mais l'enfant doit aussi s'adapter et c'est avec patiente que chacun retrouvent ses nouveaux repères. »
En effet, selon Sandra, quelques mois ont été nécessaires pour créer une relation stable. Il y a tout un travail à faire avec l’enfant qui n’est pas facile au quotidien. Il arrive dans un nouvel environnement, des nouvelles habitudes, un nouveau mode de vie… Le couple a été soutenu par le service des Chanterelles dans cette nouvelle étape. Le personnel de l'école ainsi que d'autres encadrants (stages, activités sportives,...) peuvent également être un soutien précieux.
Sandra et son mari retiennent surtout les grandes joies qu'ils vivent au quotidien avec ces enfants et tout l'amour qu'ils partagent.

 

Si Sandra devait résumer cette expérience ?
« C’est très difficile de résumer cette expérience en quelques mois, je dirais que cela m’a permis de me révéler, je me suis souvent cherchée, cette expérience m’a permis de me trouver ! Être famille d’accueil, c’est une aventure humaine, pleine d’enrichissements, qui permet à l’enfant de retrouver confiance en l’adulte et en lui-même. Accueillir un enfant, un bouleversement inévitable, de nombreuses remises en question mais c’est surtout beaucoup d’amour et d’enrichissement. C’est également donner une chance à certains enfants de pouvoir connaître la valeur de la famille, du partage et bien d’autres encore. C’est leur permettre de retrouver une certaine stabilité de vie », nous confie Sandra. 

 

« Et vous ? Êtes-vous prêts à sauter le pas ? », nous demande Sandra en terminant l'interview !!!

agenda02

newsletter

Please wait